dogsing.com

300 – barack adama текст песни

подождите пожалуйста...

[couplet 1 : s.pri noir]
un jour de pluie, un jour de plus
quel genre de vie ? quel genre de vue ?
quel genre de rue ? c’est la mienne
toujours au tieks, pas d’happy end
du cash money, moi j’en veux plus
est-ce que j’y vais ? est-ce que j’en viens ?
beaucoup d’placards, plus de temps plein
beaucoup d’bâtards, peu de gens bien
toujours eu peur d’avoir un jour une pet-te sœur qui fait la pute
on vit, on meurt, chacun son tour
chacun son pas, chacun son four
qui pour m’dompter ? j’aime trop compter
dès qu’on entend siete cinco
arme, hélico’, pas d’amigo
du grésillement sur des bigos

[pont : s.pri noir]
nice, very nice, regarde-moi dans les eyes
nos designers (designer, designer)
pour toi baby j’ai pas d’cœur, no no ah

[couplet 2 : dinos]
j’confonds le bien avec le mal
j’confonds l’amour avec la haine
non, c’est pas l’homme qui prend la mer
c’est juste moi qui baise la tienne
j’fais parler l’feu, parler la foudre
parler la poudre, tony montana
nouvelle t-sse-pé, nouveau gamos
nouveaux ennemis, aucun nouveau shrab
j’pense qu’à faire le ffe-bi car la nuit, je déambule
cœur éteint comme si l’amour m’avait laissé en lu
ne m’demande pas c’que j’ai dans l’cœur
je dois juste savoir qu’tu es mon âme sœur
c’est le biffe, jésus-christ

[pont : dinos]
il fait tellement froid dans ma vie
f-ck zé pequeno, j’suis daddy
elle t’a dit qu’c’était qu’un ami
mais toi aussi, tu n’étais qu’un ami
il fait tellement froid dans ma vie
f-ck zé pequeno, j’suis daddy
elle t’a dit qu’c’était qu’un ami
mais toi aussi, tu n’étais qu’un ami

[couplet 3 : barack adama]
j’suis un bonhomme nia
j’ai pas un cœur de fer
je suis comme le gent-ar, en france poto, c’est dur de m’faire
les femmes nous font kiffer, on like toutes les photos
contouring gueule filtrée, en vrai elle t’a douillé, poto
le gava n’a pas d’poids quand il est
la chaleur et puis les rats combinés
il a pris des années mais la sortie, c’est sûr, donc le poto compte bien continuer
on se mettra dans l’textile si il faut
quand ça marchait, ils étaient si faux
tout d’un coup j’étais s-xy mais je connais leur ce-vi
gava je viens du siete cinco
on dit qu’on va changer, c’est que des mots
quand les impôts me font d’l’œil, j’ai le démon
toi poto, tu parles trop, beaucoup trop à mon goût
devant ceux qui te disent : “donne-nous des noms”
pas l’temps de me sentir trahi
tu vois bien que les micros graillent
gros, j’suis dans la cuisine, sur la tempe un fusil
t’as pigé que cette fois-ci, je suis
cette fille provocante m’aimait
mon cœur se divise en deux
mon frère y a trop d’bla-bla, j’t’en veux

[refrain : barack adama]
pas l’choix, pas l’choix
trois cents, réussir ou mourir
pas l’choix, pas l’choix
trois cents, réussir ou mourir

- barack adama текст песни

случайный