dogsing.com

#31# – ​da uzi текст песни

подождите пожалуйста...

[paroles de “#31#”]

[refrain]
j’vis bien (j’vis bien), j’dors mal (j’dors mal), des hauts (des hauts), des bas (des bas)
j’pleure pas (j’pleure pas), j’mens pas (j’mens pas), ça m’touche (ça m’touche), j’en parle (j’en parle)
j’t’aime pas, t’as toujours été faux dès qu’ça a chauffé (eh), j’connais ta mère, j’vais pas la traiter, j’sais c’que j’vaux
des fois, j’suis sûr, c’est toi qu’appelle en masqué (appelle en masqué), laisse*moi (laisse*moi), laisse*moi

[couplet 1]
le temps qu’on perd, il est caché par l’argent qu’on gagne (ah ouais)
j’ai vu toutes les couleurs mais bon, moi, j’préfère le vert
j’ai dix*huit ans, j’suis gérant, j’compte plus vite qu’un comptable (ouais)
huit ans plus tard, dans ma sacoche, toujours un couteau
j’suis en cellule, sans télé’, j’galère à la fenêtre (ah)
j’suis en cd, j’ai vingt ans, j’en ai pour longtemps
au même moment, à villenauxe, y a mon autre grand frère (ah)
maman fait l’tour de france, des parloirs, j’ai plus d’sommeil (vrai)
laisse*moi l’temps d’sortir, elle fera l’tour de la terre (vrai)
quand j’sors du shtar, c’est décidé, j’vais faire l’rappeur (ah)
un an plus tard, j’signe des contrats dans les bureaux d’warner (ouais gros), après, j’sors un cd, elle s’envole au brésil (ah)
on m’avait dit qu’la galère c’est fédérateur (c’est vrai), t’en es sorti, t’as compris qu’t’as pas trop d’ami (ah)
tes ennemis voudront devenir des tueurs (wow) et vu qu’ils t’aimaient, sur ta tombe, ils mettent des fleurs

[refrain]
j’vis bien (j’vis bien), j’dors mal (j’dors mal), des hauts (des hauts), des bas (des bas)
j’pleure pas (j’pleure pas), j’mens pas (j’mens pas), ça m’touche (ça m’touche), j’en parle (j’en parle)
j’t’aime pas, t’as toujours été faux dès qu’ça a chauffé (eh), j’connais ta mère, j’vais pas la traiter, j’sais c’que j’vaux
des fois, j’suis sûr, c’est toi qu’appelle en masqué (appelle en masqué), laisse*moi (laisse*moi), laisse*moi
[couplet 2]
et puis tout ça, j’fais du sale, y a la mort après (eh), c’t’été, j’suis sur une plage, les pieds dans l’sable, gros salaud (salaud)
j’ai crû en moi, pendant qu’ils ont crû que j’plaisantais (ah) mais y en a quelques*uns qui m’ont dit d’croire en moi
j’ai rappé salement, j’calculais pas si ça rimait, le temps qu’ça paye, j’mets des coupettes et je bosse la puce
entre toi et moi, y a plus rien depuis pleins d’années mais comme ça brille, tu reviens, tu fais comme les pu (sheesh)
j’suis trop déçu (sheesh), j’suis pas comme vous (nan), quand j’les regarde, j’me dis “nan, ils sont pas d’ici” (nan, nan, nan)
y a pas d’excuses, tous les problèmes ont une cause (han), les gentils vendent la coke, deviennent méchants comme le coq (ah)
les remords, ils sont morts (ah) en même temps qu’la mode (ah)
on est pas trop fashion, nous, on vient d’sevran, la zone
laisse*nous être fou, on fait du rap, laisse*nous être fort
j’suis entouré quand j’ai des sous, j’suis seul en perte

[refrain]
j’vis bien (j’vis bien), j’dors mal (j’dors mal), des hauts (des hauts), des bas (des bas)
j’pleure pas (j’pleure pas), j’mens pas (j’mens pas), ça m’touche (ça m’touche), j’en parle (j’en parle)
j’t’aime pas, t’as toujours été faux dès qu’ça a chauffé (eh), j’connais ta mère, j’vais pas la traiter, j’sais c’que j’vaux
des fois, j’suis sûr, c’est toi qu’appelle en masqué (appelle en masqué), laisse*moi (laisse*moi), laisse*moi

[outro]
eh, j’sais c’que j’vaux
eh

- da uzi текст песни

случайный